La cigarette électronique est votre allié au quotidien, mais à force de vapoter les recharges peuvent vous coûter de plus en plus cher. Si vous aimeriez économiser de l’argent et en même temps tester une expérience enrichissante, pourquoi ne pas créer votre propre e-liquide en quelques étapes. Suivez notre guide.

Les ingrédients essentiels à la fabrication de l’e-liquide

Avant de créer son e-liquide il faut au préalable avoir tous les éléments principaux. Il s’agit entre autres du propylène glycol, de la glycérine végétale, de la nicotine et des concentrés d’arômes. Vous n’êtes cependant pas obligés d’utiliser tous ces éléments. Selon votre goût et vos envies, vous pouvez mettre au point un e-liquide sans nicotine et sans arôme. Toutefois, la nicotine est une substance pouvant provoquer certains désagréments. Au contact de la peau ou des yeux elle peut engendrer des brûlures et des irritations. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de respecter quelques règles pour votre sécurité. Munissez-vous de gants et de lunettes de protection avant de toucher ce composant.

Les méthodes de fabrication de l’e-liquide

L’e-liquide est obtenu à l’issu du mélange des ingrédients utiles. Le dosage est ici très important. Il varie d’un élément à un autre surtout pour les arômes. Afin d’obtenir le résultat escompté, il est nécessaire de se procurer une fiche de dosage pour chaque produit. Elle est disponible à volonté sur internet. Néanmoins, il existe deux techniques de mélange. La première tient en compte le poids de chaque composant, tandis que la seconde prend en considération le volume de celui-ci. Si vous optez pour le mélange en fonction du poids, il faut peser éléments utilisés tout en pensant à leur densité. Si vous choisissez le procédé de mélange par le volume, ayez à votre portée un compte-gouttes pour plus de précision dans vos calculs. Cependant, il présente un risque de surdosage pour la nicotine. Il vaudrait mieux donc utiliser le poids.

La mise en bouteille de l’e-liquide

Une fois les arômes incorporés dans le mélange propylène-glycérine, la nicotine étant totalement facultative, on peut entamer la mise en bouteille du produit fini. Cependant, l’e-liquide ne peut être vapoté tout de suite. Il faut laisser la substance se reposer afin qu’elle puisse développer ses saveurs de façon optimale. Pour que l’e-liquide soit de meilleure qualité, il faut déposer les flacons spécialisés dans un endroit sec et sombre. Il est indiqué d’ouvrir quotidiennement ces flacons pendant 15 minutes pour un rendu exceptionnel. C’est la période de maturation de l’e-liquide correspondant à son oxydation.