Avec la panoplie de choix disponibles sur les matériels, il n’est pas aisé pour un débutant de basculer vers la cigarette électronique. Par exemple pour le cas de l’e-liquide, il existe autant de goût que l’imagination le permet. Pourtant, la diversité de l’offre et la multitude de saveurs font la véritable force de l’e-cigarette. Rendez votre choix d’e-liquide plus facile en comprenant les trois éléments fondamentaux qui le composent.

Le taux de nicotine

La nicotine est sans doute l’élément de base de la cigarette électronique. D’une part, elle permet de pallier le manque suite à l’arrêt du tabac. Et d’autre part, elle reproduit la sensation de picotement dans la gorge que donne une cigarette classique.

Le choix du taux de nicotine dans l’e-liquide revêt d’une grande importance, surtout dans la démarche de sevrage tabagique. En effet, à trop faible dose, vous serez toujours en manque puisque vos besoins ne sont pas comblés. À dose élevée en revanche, vous éprouverez des maux de tête et des nausées, et vous tousserez à chaque vapotage à cause du « hit » trop puissant.

Les chiffres suivant sont à titre indicatif, étant donné que la dépendance et la sensibilité de chacun sont très variables. Un fumeur occasionnel aura besoin d’un taux de 6 mg/ml de nicotine s’il utilise un tube ou un pod, et 3 mg/ml s’il utilise un box. Un fumeur modéré aura besoin de 12 mg/ml de nicotine pour un pod ou un tube, et moitié moins pour un box. Un fumeur invétéré nécessite jusqu’à 16 mg/ml de nicotine pour un tube ou un pod, et jusqu’à 12 mg/ml pour un box. Ces taux doivent être mis à l’épreuve des sensations pour être admis. Vous pouvez en tout cas effectuer des essais et découvrir des marques comme Sun Vap dans www.vapoteuse.fr.

La composition

L’e-liquide est composé entre 80 et 90 % de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Si le premier favorise le « hit » de la nicotine et sert d’exhausteur de goût, le second accentue la formation de vapeurs et arrondit les saveurs.

Si vous êtes un vapoteur débutant, optez pour une composition avec plus de PG que de VG, avec un ratio 60/40 ou même 80/20, car le PG propose une sensation de contraction de gorge plus proche qu’une cigarette classique. Le passage au sevrage sera moins désagréable. L’e liquide 50 50, aussi appelé d50, offre cependant un bon compromis pour ceux qui sont gênés par les picotements. Si vous êtes un vapoteur avancé, vous pouvez choisir un taux de VG plus élevé (dépassant les 50 %). En effet, la glycérine végétale produira beaucoup plus de vapeur. Veillez toutefois à disposer d’une résistance qui supporte une telle composition pour éviter les fuites.

La saveur

On opte généralement pour la cigarette électronique pour se sevrer du tabagisme. L’important pour le vapoteur est donc de trouver la saveur qui lui permettra d’arrêter définitivement de fumer. C’est mieux que d’opter tout de suite pour un e liquide premium. Dans la plupart des cas, il faut goûter la saveur avant de l’apprécier.

Il existe une multitude de saveur dans le monde de la vape, mais le goût qui se rapproche le plus du tabac est celui appelé « Classic ». Sa meilleure alternative est la saveur « Menthe », qui propose un goût beaucoup plus neutre, mais dont la fraîcheur augmente la sensation de picotement dans la gorge. Pour celui ou celle qui veut tourner complètement la page du tabac, la saveur « Fruité » propose un goût à la fois doux et frais pour des sensations carrément nouvelles. Le must pour s’offrir des moments de plaisir étalés est la saveur « Gourmand » qui offre des goûts uniques (café, vanille, caramel, soda…).